Conférence Internationale des Missions en gare

Deutsch | English | Français

Rapport annuel 2013

Rapport annuel 2013

Mesdames et Messieurs

Qui part en voyage, de Saint-Gall à Zurich… Cela faisait 20 minutes que j‚attendais dans le climat rude de Saint-Gall, revêtue d‘habits printaniers et légers, et donc grelottant, les élèves étant restés bloqués sur la route à cause d‚un embouteillage lié à un accident. Bien sûr, le train, lui, n‘attendait pas… À l‚arrivée de J. et d‘A., il me restait encore 30 minutes d‚attente au sein de cette gare à l‘ambiance agitée de fin de journée, j‚étais littéralement gelée. Cela me poussa à transgresser les règles qui me sont particulièrement chères et importantes. J‘eus besoin d‚un café chaud et autorisai les deux enfants à se choisir un petit quelque chose à grignoter, fort heureusement d‘ailleurs, comme il devait s‚avérer plus tard… Ils se contentèrent tout simplement d‘un petit pain, d‚un PEZ (bonbon au glucose), ce qu‘ils se partagèrent, tout en étant particulièrement informés sur le fait qu‚il s‘agissait bien là d‚une exception. «Ce train s‘arrête à Winterthour. Du fait d‚un accident impliquant des personnes, la ligne Winterthour – Effretikon est bloquée.» Fin de journée. Vendredi. Il était donc de mise de choisir un autre train à partir de Winterthour. L‘avalanche qui en découlait, sous la forme d‚une énorme marée humaine, était déjà en position d‘attente. Nous nous débrouillâmes pour accéder au train en direction de Waldshut en vue de changer à Bülach pour prendre la correspondance pour Zurich. Mais nous n‚étions pas les seuls à avoir cette idée… Avez-vous déjà vécu la situation dans laquelle les passagers ne peuvent pas sortir du train parce que le quai de gare est bondé d‘usagers en attente? C‚est ainsi qu‘à Bülach, J. entra en action. Étant le plus petit d‚entre nous, il se fraya un chemin à travers la foule, pour ainsi dire sous terre, tel une taupe. Étant de nouveau dans le train, nous pouvions estimer l‘heure à laquelle nous arriverions à Zurich. Mes compagnons de route commencèrent à avoir faim et j‚étais réjouie du fait qu‘ils avaient déjà un peu mangé. À 21 h 00, la mère, très reconnaissante, prit ses deux fils dans ses bras. Pointures 36 et 39, merci, vous étiez de bons compagnons de voyage! Évolution du service d‚accompagnement Cette fois-ci, le recul dans l‘évolution du service d‚accompagnement est facilement explicable et n‘exprime pas de réel repli. Nous avons adapté nos TI aux affaires les plus importantes – aux accompagnements réguliers -, ce qui a rendu leur déroulement plus facile et nous a apporté plus de transparence. Conséquence de ce renouvellement, les commandes de voyages aller-retour ayant lieu à des dates différentes sont maintenant regroupées en une seule commande. Étant donné que la plupart des commandes régulières se composent de voyages aller-retour, cela s‚est répercuté sur le nombre de commandes. Comparé à l‘année précédente, nous affichons une croissance de 8,6% (366 heures) du nombre d‚heures facturées. Le service d‘accompagnement des voyageurs se porte donc toujours bien.

Clientes et clients Par rapport à l‚an passé, nous ne constatons que de légères modifications entre les catégories de clients: 155 accompagnements au total contre 159 l‘an passé. Le chiffre d‚affaires se compose comme suit: Presque 70% (année précédente 59%) du chiffre d‘affaires (prix du billet et frais inclus) sont générés par la catégorie enfants et adolescents, ces derniers représentant environ 34% de la clientèle. Environ 30% du chiffre d‚affaires sont générés par la catégorie adultes et diverses institutions, ces dernières représentant environ 66% de la clientèle. La plupart des enfants et des adolescents voyagent régulièrement avec COMPAGNA et peuvent ainsi bénéficier de rabais. La part des clients réguliers chez les personnes adultes est plutôt modeste. Finances Les recettes nettes des accompagnements ont augmenté d‘environ 6.4% par rapport à l‚an passé grâce à la croissance du nombre d‘heures facturées. Les frais de personnel se situent, à nouveau, autour du niveau de l‚année 2011 (réduction du temps de travail en 2012). Les frais d‘exploitation ont augmenté d‚un peu plus de CHF 10‘000 par rapport à l‚année précédente, cette hausse étant liée aux investissements TI. La section COMPAGNA de Suisse orientale a contribué à une couverture de déficit de CHF 90‘000. Cette année, aucuns capitaux n‚ont été prélevés du fonds de Lucerne pour l‘accompagnement de voyage. Personnes d‚accompagnement A la fin de l‘année, 183 personnes d‚accompagnement (contre 177 l‘année précédente) étaient inscrites dans nos listes. 93 accompagnatrices et 25 accompagnateurs (c‚est-à-dire deux tiers de nos collaborateurs bénévoles) ont effectué l‘an passé un ou plusieurs voyages pour COMPAGNA. La fréquence d‚intervention des personnes d‘accompagnement dépend de différents facteurs: d‚un côté, de l‘itinéraire et des préférences de la cliente ou du client, d‚un autre côté, des vœux, de la flexibilité, des aptitudes et du domicile de la personne d‘accompagnement. Conférence suisse Nous avons pu bénéficier cette année de l‚hospitalité du Centre Psychiatrique de Münsingen et profiter de son parc. Mike Sutter, responsable Communication et Informatique du CPM, a entrepris avec nous un voyage dans le temps à travers l‘histoire de la psychiatrie sous le titre «La psychiatrie hier et aujourd‚hui». Dorothee Rübel de FRAGILE SUISSE a présenté un exposé sur le thème «Utiliser les espaces publics – malgré la lésion cérébrale»: toutes les 30 minutes, un nouveau cas, tous les deux jours jusqu‘à trois cas de grave traumatisme cérébral, n‚importe qui peut être victime de lésion cérébrale et à tout moment. Nous avons pu apprendre d‘une co-intervenante concernée comment les actions quotidiennes allant de soi pouvaient soudainement devenir des obstacles insurmontables. Alors qu‚elle planifiait, organisait, communiquait auparavant pour une personne dirigeante, elle voit aujourd‘hui la planification de ses actions considérablement limitée – lorsque qu‚il s‘agit de s‚habiller, la chaussette vient-elle avant la chaussure? – et ne peut plus exercer qu‘une seule activité à la fois – manger ou parler. Beaucoup de restrictions ne sont pas visibles, ce qui peut conduire à des erreurs d‚appréciation de la part d‘autres personnes. FRAGILE Suisse œuvre pour des personnes ayant des lésions cérébrales ainsi que pour leurs proches et leur propose des services médicaux, thérapeutiques, juridiques et sociaux. Entre les exposés, il restait aux participants suffisamment de temps pour échanger les expériences au sujet des services d‚accompagnement actuels ou, tout simplement, pour partager un moment de convivialité. Publicité Cette année, nous avons encore adressé des lettres personnalisées à de nombreuses institutions sur toute la Suisse: Spitex, Pro Senectute, garderies, maisons de cure, hôpitaux, cliniques, associations de personnes aveugles, etc. En outre, toutes les paroisses ont reçu un rapport annuel. Nous espérons ainsi pouvoir générer là aussi un nouveau potentiel de clientes et de clients. Remerciements La bonne humeur qui est de mise lors des cours de formations et des conférences témoigne du plaisir à participer à l‘accompagnement des voyageurs. C‚est avec la même motivation que nos accompagnatrices et accompagnateurs assurent leurs interventions. Les meilleures conditions pour la réussite d‘une commande. Nous remercions toutes les personnes bénévoles pour leur engagement, leurs réflexions, leur patience avec les clients qui ne sont pas toujours faciles. Nombreuses sont les entreprises, paroisses et particuliers qui nous ont généreusement soutenu durant l‚année passée, soit par des moyens financiers, soit par d‘autres prestations. Un grand merci merci aussi à vous toutes et à vous tous: toutes les donatrices et donateurs, particulièrement: l‚entreprise FACTO AG à Olten, l‘association bénévole des femmes à Saint-Gall, la paroisse catholique de Birmensdorf Roger Rusch pour son support compétent et le développement de l'infrastructure de notre centrale électronique, tout au tarif étudiant; Martin Wenger pour la révision bénévole de nos comptes annuels; Jean-Pierre Bleher, qui traduit bénévolement notre rapport annuel ainsi que divers autres documents; les CFF qui participent généreusement aux frais de voyage de notre assemblée nationale; la maison Maestrani pour ses dons en friandises qui adoucissent le travail bénévole.

Suzanne Gut Gérante

Message par: Suzanne Gut am 2014-04-26

Copyright © 2012 - 2019 by Conférence Internationale des Missions en gare